accueil

Le dessin ne se livre pas d'emblée. Il faut prendre son temps. Il se contemple, se parcourt.
L'oeil se promène lentement sur la surface du papier, apprécie la lumière de l'encre, la légèreté et la souplesse du trait, la transparence du lavis, le jeu des hachures.
Les apports successifs nous renseignent sur le regard de l'artiste, l'évolution de son oeuvre.


Le support papier, jamais restauré, engendre l'émotion originelle d'un travail jamais retouché, toujours en mouvement.
Il traverse le temps, conserve son authenticité, conduit l'amateur dans le cheminement d'Anne STRAUSS-MARQUET.


Gabriel-Xavier HANNES
"Le repère artistique"
Juillet 2006


Nouveautées

20/05/2009 11:22:53 - Mise à jour


ça y est!

Toutes les toiles sont en Ligne